Réseau québécois de la télésanté

Déploiement provincial de la télédermatologie : c’est parti!

30 juin 2022
Par Mathieu St-Gelais, Réseau québécois de la télésanté 
Photo de Dr Oliva, Dre Hanna et M. Dubé lors de la conférence de presse.
Dr Vincent Oliva, président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, Dre Dominique Hanna, présidente de l’Association des médecins spécialistes dermatologues du Québec et M. Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux.

Le 20 juin avait lieu l’annonce du déploiement du service de télédermatologie à l’échelle provinciale en compagnie du ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé. Tel que relaté en février dans notre article La dermatologie dans l’ère du numérique, les bénéfices de ce service sont considérables : un meilleur accès aux services spécialisés en dermatologie grâce à une diminution importante du délai de prise en charge, des gains dans l’expertise des médecins omnipraticiens sur les maladies de la peau ainsi qu’une diminution des coûts de services et des inconvénients liés aux déplacements.

Ce service est rendu possible grâce à un nouvel outil technologique développé pour le compte du ministère de la Santé et des Services sociaux, la Plateforme de soins virtuels (PSV). Il s’agit d’une application Web conviviale et simple d’utilisation mise à l’essai pour la toute première fois au cours des derniers mois dans certaines régions ciblées. Les résultats encourageants de cette première phase ont permis de devancer le calendrier de déploiement prévu afin de répondre à la demande des cliniciens. Ainsi, la plateforme est accessible depuis le 4 juillet dans l’ensemble des régions grâce à l’implication de dermatologues et d’omnipraticiens de partout au Québec.

La télédermatologie utilise la fonctionnalité de téléconsultation en temps différé de la PSV. Plus concrètement, l’omnipraticien utilise la plateforme pour faire parvenir une demande accompagnée de photos et d’informations cliniques à un dermatologue qui effectuera la consultation à distance dans un délai de 14 jours.

À terme, la PSV permettra aussi des soins virtuels en temps réel, une interface spécifique à l’usage des patients ainsi que des outils de gestion des trajectoires de soins complexes. D’autres spécialités médicales viendront s’ajouter à la dermatologie pour parfaire l’offre de soins virtuels à l’échelle du Québec.

Selon Dre Dominique Hanna, présidente de l’Association des médecins spécialistes dermatologues du Québec (AMSDQ), « Cette annonce répond aux besoins existants pour des consultations en dermatologie partout sur le territoire québécois, particulièrement hors des grands centres. Les patients québécois vont bénéficier des fruits d’une innovation exemplaire reposant sur la collaboration entre les dermatologues et les médecins de famille. Les patients disposeront de l’expertise diagnostique et thérapeutique rapide d’un dermatologue, dans un délai inférieur à 14 jours, tout en bénéficiant de la prise en charge par leur médecin de famille. C’est un progrès majeur, au bénéfice des patients, des professionnels de la santé et du réseau dans son ensemble. »

L’annonce du 20 juin fut également une occasion de stimuler encore davantage le travail de l’ensemble des acteurs du Réseau québécois de la télésanté grâce à ces mots du ministre Christian Dubé, tirés du communiqué officiel de son cabinet : « La télésanté permet d’offrir des soins accessibles, sécuritaires et adaptés aux besoins. Nous souhaitons graduellement élargir cette offre, au bénéfice des professionnels du réseau et ultimement des patients. »

Les professionnels de la santé concernés par ce service peuvent consulter la page Télédermatologie du Portail du Réseau québécois de la télésanté (telesantequebec.ca) pour plus d’informations. La conférence de presse du ministre peut être visionnée sur Facebook.