Réseau québécois de la télésanté

Une trajectoire de soins en chirurgie thoracique optimisée entre le CUSM et le CISSS de l’Outaouais

6 Décembre 2021
Par Elodie Cornier, Centre universitaire de santé McGill
Médecin et patiente masquées en discussion dans une salle d’examen
Le partage d’informations cliniques par voie informatique favorise la continuité de la prise en charge des patients

Depuis 2015, les patients résidant sur le territoire du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) qui ont besoin d’une chirurgie thoracique sont pris en charge conjointement par les équipes de leur établissement régional et du Centre Universitaire de Santé McGill (CUSM). En effet, des chirurgiens du CUSM effectuent régulièrement des cliniques en Outaouais et dirigent vers le CUSM les patients nécessitant une chirurgie. Les patients reviennent ensuite au CISSSO pour leur suivi post-opératoire. L’échange d’informations cliniques entre les deux établissements devient donc indispensable à la bonne prise en charge des patients.

Plus de 200 procédures chirurgicales sont ainsi réalisées annuellement dans les murs du CUSM auprès de patients du CISSSO, chiffre qui tend d’ailleurs à augmenter. Les patients opérés sont atteints de cancer au poumon ou à l’œsophage ou d’une condition non oncologique propre à la chirurgie thoracique.

Une plateforme technologique bénéfique pour les équipes et les patients

L’implantation de la plateforme web de l’entreprise Akinox vient soutenir le partage d’informations et faciliter la coordination des soins et services entre le CUSM et le CISSSO. L’outil technologique permet entre autres de transmettre de la documentation clinique d’un établissement à l’autre (formulaires de consentement, rapports opératoires, etc.) et de l’information sur le statut du patient dans sa trajectoire de soins (état de la visite préopératoire, date de la chirurgie, date du congé, etc.).

Afin de faciliter le travail des intervenants, la plateforme intègre plusieurs fonctionnalités :

  • Des interfaces avec les systèmes déjà en place : le système de gestion de rendez-vous et l’index patient du CISSSO alimentent la plateforme Akinox afin d’éviter la double saisie d’information. D’autre part, les documents déposés dans la plateforme sont automatiquement envoyés vers le dossier clinique informatisé du CUSM afin d’en assurer la disponibilité à tous les intervenants concernés;
  • Des formulaires électroniques : ceux-ci soutiennent les chirurgiens dans la rédaction de la documentation clinique et permettent la signature électronique du clinicien (prochainement celle du patient également);
  • Des notifications : elles permettent aux intervenants d’obtenir des rappels de certaines tâches ou des informations sur le statut du patient tout au long de la trajectoire de soins.

L’utilisation de la plateforme et de l’ensemble de ses fonctionnalités vient pallier certaines lacunes telles que les bris de sécurité et de confidentialité, les erreurs humaines liées au processus manuel et les retards dans la prise en charge des patients. Elle assure également une meilleure coordination dans la trajectoire des soins et services, une standardisation et une fluidité accrue des façons de faire ainsi qu’une économie de ressources.

Au-delà des bénéfices que l’outil apporte aux équipes cliniques et administratives des deux établissements, les patients profitent eux aussi de gains significatifs tels qu’une meilleure continuité dans leur parcours d’usager ainsi qu’une amélioration de l’expérience de soins en général.

Un projet mobilisateur

C’est aux termes de 24 mois de travail que les équipes du CISSSO et du CUSM ont pu constater les impacts de leurs efforts : en janvier 2021, la plateforme Akinox a officiellement été déployée pour soutenir la trajectoire de chirurgie thoracique entre les établissements. Les travaux se poursuivront jusqu’à la fin de l’année 2021 et permettront l’implantation de nouvelles fonctionnalités afin de toujours mieux répondre aux besoins des intervenants, assurant ainsi les meilleurs soins aux patients.

Le succès du projet découle d’un travail soutenu et engagé du CISSSO et du CUSM, auquel ont participé médecins, infirmières, commis, gestionnaires des services ambulatoires et opératoires, ainsi que de collaborateurs des secteurs de la télésanté, des services informatiques, de la sécurité de l’information et des archives. La participation de partenaires externes tels que le fournisseur Akinox,  l’Université du Québec en Outaouais ainsi que le Centre de coordination de la télésanté du CUSM a également contribué à cette réussite. Il est à noter que le projet a été rendu possible grâce au financement du Fonds de soutien à l’innovation en santé et services sociaux de MEDTEQ+.

Au final, la réalisation de ce projet pilote aura permis d’identifier les meilleures pratiques en matière de trajectoire de soins et donné l’occasion aux équipes cliniques et administratives des deux établissements de repenser leur façon de travailler ensemble. C’est donc avec fierté que les équipes du CUSM et du CISSSO ont été lauréates dans la catégorie Équipe clinique innovante, au Gala des prix TI en santé et services sociaux 2021 tenu en novembre. Une reconnaissance bien méritée qui encourage les acteurs impliqués à poursuivre leurs efforts et qui, nous l’espérons, pourront inspirer d’autres établissements à opter pour des solutions similaires dans le domaine de la télésanté.