Réseau québécois de la télésanté

Téléthrombolyse

Cette page fournit des informations générales aux professionnels des établissements partenaires du continuum AVC.

Soutien technique 24/7

Les demandes d’assistance urgentes pour ce service sont prises en charge par téléphone grâce à un soutien technologique 24/7 dont les coordonnées sont connues des équipes des centres hospitaliers participants.

Description du service

La thrombolyse est l’un des traitements disponibles suite à un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique aigu. Ce traitement est soumis à divers critères d’éligibilité, dont le principal est celui du temps entre l’apparition des symptômes et le moment de l’administration du médicament. La thrombolyse doit être administrée dans les 4 ½ heures suivant l’apparition des symptômes.

La téléthrombolyse est un service qui permet aux différents centres hospitaliers participants d’avoir accès à l’expertise du service de neurologie d’un centre tertiaire et ce, malgré la distance. Au Québec, trois centres hospitaliers offrent la téléthrombolyse, soit le CHU de Québec-Université Laval qui couvre l’Est du Québec, le CHUM, qui est responsable du Centre et de l’Ouest de la province et l’Hôpital de Chicoutimi pour le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean (les informations pour ce territoire seront disponibles ultérieurement).

Le processus débute lorsqu’un médecin d’un centre hospitalier de 1re ou 2e ligne suspecte un AVC chez un patient et contacte le neurologue du centre expert. Ce dernier entame alors une vidéoconférence avec le patient et le médecin du centre hospitalier et analyse la condition clinique du patient. Lorsque qu’une décision conjointe d’administrer le médicament est prise, le neurologue assure un soutien à distance à l’équipe médicale tout au long de l’administration du traitement.

Coordination et accompagnement

Le Centre de soutien des services numériques en santé (CSSNS) est disponible pour répondre aux demandes de soutien clinique et administratif, ainsi qu’aux demandes de soutien technologique non urgentes. Pour connaître les coordonnées de ce service, consultez la page Centre de soutien des services numériques en santé (CSSNS).

Technologie utilisée

Le centre demandeur possède un chariot de visioconférence de grade médical dédié aux aires cliniques, installé dans une salle de réanimation. Le neurologue de garde du centre tertiaire concerné effectue sa téléconsultation grâce à un codec ou à une application de vidéoconférence dédiée. Le neurologue consulte l’imagerie médicale du site distant, à laquelle il a accès par l’intermédiaire du bureau virtuel de l’intervenant (BVI).

Soutien technique d’urgence

Les Centres de coordination de la télésanté (CCT) du CHU de Québec-Université Laval et du CUSM assurent le soutien technologique 24/7. Ainsi, des techniciens sont disponibles pour une demande d’assistance en urgence lors d’un cas signalé par un centre demandeur. Les coordonnées de ces services sont connues des équipes des centres hospitaliers participants.